Ce qui suit, nous le devons à l’ingénieur Turenne par honnêteté intellectuelle et historique: un Turenne  non pas radiesthésiste, comme l’indiquent de nombreux auteurs de textes de radiesthésie, histoire de  conférer un certain lustre à cette branche, mais bien en tant que créateur de l’instrument scientifique  qui a réuni en une science unique la Science des Ondes.  Il serait en effet injuste – vraiment injuste – que Turenne passe à l’histoire uniquement en tant que  radiesthésiste, sous prétexte qu’il a approfondi l’étude du phénomène radiesthésique, en nous révélant  ses Lois et ses secrets. Ses premiers livres déjà témoignent du fait que dès qu’il a acquis le  mécanisme et la technique permettant d’effectuer des recherches dans les zones les plus subtiles et  cachées de la Création et de ses Lois, Turenne n’a eu de cesse de consacrer son existence tout  entière à essayer de découvrir la nature et le fonctionnement de toute réalité vivante, visible et  invisible. Peu avant sa mort, il avait annoncé au moins 64 découvertes (dont quelques-unes qui n’ont  toujours pas été prises en compte par la Science moderne) ayant trait surtout aux zones les plus  subtiles de l’électromagnétisme, à la constitution vibratoire des cellules vivantes et aux rapports entre  ces dernières et l’électromagnétisme.  Exprimée en ces termes, cette argumentation apparaîtra sans doute comme purement théorique. En  réalité, dans ces études et ces découvertes se cachent les secrets mystérieux de notre Santé – cette  Santé à laquelle nous tenons tous beaucoup, mais dont personne ne sait rien.  Après avoir analysé les rapports existant entre la santé et l’électromagnétisme, et compris que c’est là que trouvent leur origine les désordres  de Santé, Turenne a trouvé la manière – grâce aussi à d’autres découvertes fort intéressantes - d’intervenir et de remettre en ordre ces  désordres, permettant ainsi de récupérer ou conserver le plus longtemps possible un état de Santé correct.  Et c’est là le vrai motif pour lequel Turenne mérite de passer à la postérité: pour ses découvertes, et non pour la manière d’y parvenir. Il était  plus homme de science que radiesthésiste. Ceci nous rappelle Galilée, qui est passé à la postérité pour avoir découvert que c’est la terre qui tourne autour du soleil et non le contraire,  comme on le croyait alors. Le fait qu’il ait utilisé une longue-vue pour arriver à cette découverte ne fait pas de lui un expert en longues-vues…  Pour la même raison, nous considérons qu’il est limitant de parler de Turenne en tant qu’expert en radiesthésie.  Quant à notre Santé, remarquons comme il nous est fort peu utile de savoir que la terre tourne autour du soleil … et combien il nous est plus  utile de pouvoir disposer des instruments et de la méthode Turenne, tous autant que nous sommes: enfants, adultes et anciens, sains ou  malades. Manuel Manfredi en 1980
PAR DEVOIR DE PRÉCISION
RADIESTHÉSIE Accueil Biographie Méthode Ses 10 livres Radiesthésie Eaux minérales Analyses Textes divers Conférence Association Radiesthésie traditionnelle Radiesthésie Scientifique Download file PDF Par devoir de précision Radiesthésie Par devoir de précision